Month: juin 2016

Blanche Neige Angelin Preljocaj Versailles

Blanche Neige par Preljocaj, Ode à la grâce aux jardins de l’Orangerie

Cette année une fois de plus, Angelin Preljocaj interprète le conte de Blanche-Neige. Un ballet à l’air libre qui précédemment investit le bassin de Neptune puis l’Opéra Royal. L’adaptation du conte des Frères Grimm s’est faite cette semaine dans les Jardins de l’Orangerie du Château de Versailles, un lieu emplit de magie, d’exotisme et de voyages et dont le Parterre travaillé accompagna la poésie du ballet durant plus de deux heures consécutives. En se basant fidèlement sur le récit des deux auteurs, le chorégraphe aborde le langage corporel, les énergies, et l’espace dans lequel l’histoire se déploie. Si dans L’Anoure, il avait fait le choix de faire entendre le texte de Pascal Quignard dans la bande-son, ici les Symphonies de Mahler guideront les pas des 24 danseurs. Un conte que le chorégraphe définit comme le lieu d’un Œdipe inversé dont la marâtre est le personnage central du conte. Les décors de Thierry Leproust permettent aux danseurs d’évoluer dans l’espace, de scnéariser les différentes étapes du Conte tout en suscitant des repères pour le spectateur. Le miroir de la reine …

Le chocolat des français

Le chocolat des français – le bon, le beau et la France

Cacaorico chante la grenouille rouge. Pour Paul-Henri et Matthieu, l’amitié passe aussi par le chocolat bien que les deux compères partagent une seconde passion commune : la direction artistique. Outre la sélection des matières premières dans la confection des tablettes, le soin apporté lors du choix des ambassadeurs visuels confère à la marque une identité unique. Un hommage au savoir-faire français à travers les plaisir de voir et de déguster. Le Maître d’oeuvre : Jacques qui fabrique l’objet du délit en Ile-de-France, à partir de fèves de cacao soigneusement sélectionnées et issues du territoire français. Il élabore ainsi des chocolats artisanaux, 100% pur beurre de cacao, 100% naturels, sans huile de palme, sans conservateurs et ce sous le regard de la grande Marianne. De jolis écrins aux couleurs de l’étendard sublimés par la plume d’artistes dont les preuves ne sont plus à faire tels que Soba, Edith Carron, ZEP, Jean-André, Marie Assénat… La célèbre tablette s’habille de motifs pop, de couleurs qui pétillent pour mieux « flatter nos rétines ». Qu’on le préfère noir 72%, Lait 42%, noir & noisettes, lait caramel …

KROGEN restaurant ikea

KROGEN, restaurant éphémère pour chef d’un soir

Message d’alerte, dernier jour pour réserver un dîner qui se tiendra entre le 21 et le 25 juin chez KROGEN. Les réservations se font directement sur le site Le principe : trois semaines, quinze chefs sélectionnés par les internautes, un restaurant éphémère rue de Turbigo. Une opportunité pour tous les amateurs de cuisine qui souhaitent faire partager leur passion à la capitale. Une aventure parisienne à l’heure où l’émission Top Chef met en avant les talents du versaillais Xavier Pincemin. Le dîner sera présidé par le chef dévoilé le soir même qui aura préalablement établi le menu, entouré d’une équipe de professionnels afin d’assurer un service hors-pair. Le challenge : intégrer un produit de l’épicerie suédoise dans chaque plat. Les 15 amateurs se succéderont tour à tour pour œuvrer sur une entrée, un plat, un dessert et une boisson au tarif unique de 10€. Le Secours Populaire bénéficiera des fonds récoltés par l’événement. Une expérience culinaire inédite encadrée par la maison suédoise. KROGEN -Restaurant éphémère du 7 au 25 juin 2016 75 rue de Turbigo …

COS sandales à talons en bois

Des chaussures COS (MONAUTE)

Le mois de juin est propice aux festivités et par festivités j’entends mariages, baptêmes et autres cérémonies qui impliquent une tenue de circonstance. J’entends déjà ces demoiselles en recherche de la paire de chaussures qu’elles pourront remettre et qui leur permettra de rester présentes sur la piste de danse jusqu’au bout de la nuit. Celle-ci devra bien sûr s’accorder à la perfection avec la-dite robe sans avoir l’air d’être tombée là par hasard. Je lorgnais depuis plusieurs saisons vers le dessin des chaussures COS sans pouvoir me faire une idée du confort ou de la durabilité de ces souliers. Je peux dorénavant attester de leur qualité avec la paire de sandales dont je viens de faire l’acquisition toute récente. Ce modèle laisse un petit écho d’une paire bien moins confortable que je m’étais offerte chez Michel Vivien mais qui me lacérait la cheville par le frottement d’une corde en cuir. La jolie COS made in Portugal présente quant à elle un talon en bois clair qui vient donner une touche brute aux lanières métallisées. Les détails et …