Author: marine corson

Antoinette Poisson Diptyque

Diptyque x Antoinette Poisson — La collaboration dominotée

Diptyque ne cesse de nous enchanter par les talents que la Maison révèle saison après saison. C’est l’Atelier Antoinette Poisson qui enrichit cette année la folle liste par sa vision de la rose Rosa Mundi et la transpose sur papier vergé pour en faire éclore tous les arômes. Les deux arts se combinent ici pour donner à cette Saint-Valentin des airs de badinage à travers un univers raffiné qui allie graphisme et authenticité pour faire revivre les papiers peints oubliés et leur conférer une nouvelle jeunesse. Mais qui se cache derrière ce nom nous évoquant une certaine marquise de Pompadour, favorite de Louis XV ? Trois jeunes gens passionnés par leur métier, la restauration de papiers peints et de décors muraux qui décidèrent il y a quelques années de s’associer pour faire renaître l’art du papier dominoté – un savoir-faire qui connut son apogée au XVIIIème siècle pour disparaître durant la première moitié du siècle suivant. Nichés dans un atelier parisien du XIème arrondissement, le trio imagine un Diptyque poétique et graphique. À l’honneur, des motifs floraux dont on imagine aisément les …

Sostrene Grene Collection Printemps 2017

Le coup de blush printanier de Søstrene Grene

C’est le rose aux joues que la boutique Søstrene Grene nous révèle sa prochaine collection disponible le 2 mars. Il faudra s’armer d’un peu de patience pour découvrir les poufs un peu plus timides puisqu’ils apparaîtront en magasin deux semaines plus tard. Le catalogue, quant à lui, est visible en boutique et sur le site. Paris est le coeur de cette saison pour les Sœurs Grene néanmoins toujours fidèles au Danemark et à l’esprit scandinave. Les motifs ébranlent le minimalisme des formes et des matériaux utilisés : porcelaine, acacia, velours… Dans ma sélection, les tapis prennent des accents berbères et sont déclinés en trois coloris tandis que la ligne d’assises s’étoffe avec les fauteuils en velours. Un petit clin d’œil à la Beetle Chair de Gubi – article à venir très prochainement. Les couleurs froides telles que le bleu de Prusse, le vert d’eau, le gris et le vert amande s’accompagnent d’un vieux rose pour réchauffer la bande. On retrouvera également une nouvelle jolie ligne de service à thé/café qui fera rugir celui qui partage ma vie. Nos placards manquent terriblement …

LOVE ETC

LOVE ETC — mariage et ponctuation

Cette année, une fois de plus, le mariage a frappé au 17 rue Commines. 400m² d’inspiration  à la lumière de la verrière pour enrichir les esprits créatifs des jeunes filles/femmes à marier. Un salon loin du monochrome même si le blanc trône avec majesté. La belle Nessa Buonomo — que nous connaissons si bien à travers le blog de La Mariée aux pieds nus  — a chaussé ses souliers pour nous inviter à traverser un labyrinthe ponctué de professionnels tous plus créatifs les uns que les autres. Lieu inspiré et inspirant… Tic tac tic tac le compte à rebours est lancé. Huit petits mois nous séparent du 23 septembre, soit 226 jours avant la tant attendue date pour célébrer notre mariage sur les bords de Loire. Le 1er décembre, l’arrivée de Jules, notre grand frisson, nous a légèrement fait mettre entre parenthèses l’organisation de l’événement et nous tentons de rattraper ces derniers mois à coups de sessions « préparation ». Une petite visite au Salon LOVE ETC s’est donc imposée et c’est mon amie illustratrice — et témoin — Mathilde qui m’a accompagnée dans cette tâche. …

DAMIEN BEAL

Les sacs Damien Béal, traits d’union pour cuir et bois

RELIURE. Damien Béal a posé ses valises — ou plus précisément ses sacs — dans une ancienne boutique qui fleure bon le papier, un ancien atelier de reliure comme l’indique la devanture. Aujourd’hui, ce sont les accords de cuir et de bois qui embaument le labo. Cet atelier-boutique incarne la vitrine versaillaise de la Maison éponyme, le cœur de la création se situant à « La Grange » dans les hauteurs de Milon la Chapelle (Vallée de Chevreuse). Le sac ne s’est pas immédiatement imposé comme une évidence à Damien, ébéniste de formation. Créateur d’objets inattendus comme le Vestiaire ou encore, le Vélo de Bois exposé chez Empreintes, il ne renie pas ses origines mais enrichit son imaginaire avec une collection de sacs. L’un de ses tout premiers fût offert à son frère souvent arrêté dans la rue afin de connaître le créateur qui se cachait derrière cette petite merveille. La première d’une longue série… Lorsqu’on lui demande pourquoi cet objet l’a tant attiré, il nous répond avec transparence « C’est celui qui ne me quitte jamais ». Car en effet, Damien vise à créer …