Histoires
Leave a comment

Positive Juice Bar, une recette du bonheur

POSITIVE JUICE BAR

À peine passé le pas de cette porte au charme de l’industriel que l’on sent déjà que cette virée nous fera du bien. Rituel du dimanche, heureux hasard, déjeuner d’affaire, quels que soient les motifs qui nous y ont poussé, on en sortira avec le sourire.

Si l’optimisme et le pétillement sont de mises en ces lieux c’est sans aucun doute grâce aux talents réunis du couple à la ville comme à la vie formé par Odette & Tristan. L’œil artistique combiné à l’organisation et à la rigueur est pour sûr la recette du bonheur.

Du mardi au dimanche, on retrouve des assiettes composées avec fraîcheur et bio-dynamisme autour d’un plat chaud, un plat froid ainsi qu’un sandwich à déguster sur place ou à emporter pour les plus nomades. L’adresse versaillaise aux accents libano-colombiens (Odette n’a rien à envier à Shakira) mêle les saveurs au gré de couscous, chili et curry qui font le prestige de la maison. Tandis que Margaux prépare les sandwiches dès 8h, Tristan règle la San Marco, une machine qu’il bichonne au quotidien et à qui l’on doit tous les arômes du café. Odette pense et crée en permanence « Parfois je suis très sage dès le lundi je prévois à l’avance, parfois je change dans la semaine », c’est la surprise du chef.

Cette aventure, c’est aussi de jolies rencontres qui donnent le sourire comme ce musicien américain venu pour quelques jours en France et pour qui le Positive Juice Bar était devenu un véritable rituel. La semaine, le lieu se transforme en point de chute des working girls soucieuses de s’alimenter de manière saine sans négliger le plaisir, ainsi que quelques touristes aux douces envies de consommer un « jus vert ». Le week end, on retrouvera ces mêmes jeunes femmes ayant soudoyé leur moitié pour les accompagner, on surprendra ces messieurs à se prendre au jeu et à en redemander (mon amoureux s’est épris du Passionné mixant pomme, betterave, ananas et gingembre) « On voulait être à la fois un bon bar à jus et un bon coffee-shop. » La qualité réside en partie dans l’exigence de Tristan en matière de sélection. En effet, le bio et l’éthique n’ont plus de secret pour le couple au parcours en économie solidaire et à la recherche de qualité. Dynamis produit les fruits et les légumes dans le respect de la terre et en accord avec l’harmonie de notre environnement. Relais Vert fournit les épices et les noix qui relèveront les petits plats d’Odette, tandis que Café Coutume apportera la note de gourmandise pour clore les repas.

En matière de décoration, c’est elle qui mène la danse « Odette c’est une artiste » annonce Tristan les yeux pleins de fierté. Les tables ont été chinées sur le Bon Coin et ont fait l’objet de matériaux de récupération : des planches de chantier en bois brut montées sur les pieds métalliques conçus sur mesure par un brocanteur attestent du charme et de l’artisanat tandis que le mur de brique confère caractère et cosy. La charte a quant à elle été établie sous le regard averti du plus marketteux des deux.

Comment en arrive-t-on à monter un projet si ambitieux dans une rue aux adresses si traditionnelles? Le duo souhaitait initialement développer un magasin bio en Colombie ainsi qu’un petit bar à jus en son enceinte. Les réseaux bio moins développés qu’en France et un heureux événement ont orienté les jeunes parents vers la ville natale de Tristan. La cuisine a depuis toujours bercé la jolie colombienne entourée d’une maman traiteur. Un pari osé et un business plan méticuleusement élaboré « On ne ciblait pas les familles versaillaises qui ont déjà leurs adresses ici mais les jeunes femmes actives, des gens un peu dans notre situation ». 8 mois ont déjà porté leurs fruits et le jeune couple a mille rêves en tête mais les pieds sur terre. Initialement, le service ne se pratiquait pas en salle mais des petits bols en kraft attendaient la clientèle au comptoir. 4 séances de coaching alimentaire avec le chef Julien Lévy du café Pinson ont suffit à nos tourtereaux à analyser le concept, réorganiser l’espace de cuisine et à revoir la carte. Le brunch a donc vu le jour en début d’année avec une carte mutante hebdomadaire. Le week end dernier : tartine d’avocats aux champignons rôtis et petite salade de quinoa accompagnées de pancakes aux fruits et chocolat fondant, infusion en libre service citron – menthe – gingembre. La pâte à tartiner est faîte maison tandis que le miel de lavande est préparé dans le plus grand secret familial de Tristan. Et s’il manque quoique ce soit, un petit tour sur la Place du marché et le tour est joué.

Un atelier de cuisine devrait voir le jour d’ici peu, tandis qu’un cours de yoga sera orchestré par la globe trotteuse Sarita. Au travers de son projet Sarandipitylife, elle partage sa pratique du yoga et des massages depuis 15 ans. Le cours aura lieu jeudi 2 juin à 19 heures et durera 1h15 avec quelques goodies préparés par Odette. La salle se transformera pour accueillir jusqu’à 8 personnes, sur réservation à la page facebook du Juice Bar et moyennant une participation de 20€.

Tout sourit à ces jeunes entrepreneurs avides de découvertes et d’enrichissements. Odette prévoit même une formation avec un coach en santé holistique afin de trouver la balance entre nourriture et bien-être.

Une chose est sûre, l’année sera riche pleine de promesses…

14 Rue de Satory, 78000 Versailles

Brunch sur réservation au 09 83 52 88 00

POSITIVE JUICE BAR

POSITIVE JUICE BAR3POSITIVE JUICE BAR4POSITIVE JUICE BAR5
POSITIVE JUICE BAR9POSITIVE JUICE BAR8POSITIVE JUICE BAR2POSITIVE JUICE BAR11
POSITIVE JUICE BAR12 POSITIVE JUICE BAR13 POSITIVE JUICE BAR14 POSITIVE JUICE BAR15 POSITIVE JUICE BAR16 POSITIVE JUICE BAR17 POSITIVE JUICE BAR18

Laisser un commentaire