All posts tagged: bijoux

Au comptoir des créateurs, boutique éphémère inspirée

Ce qui me plaît dans l’éphémère c’est ce vent de changement, ces idées qui bouillonnent et se renouvellent sans cesse. Quatre boutiques éphémères à l’actif de la créatrice Marie-Charlotte Capolongo que l’on retrouve avec plaisir dans le triangle d’or de Versailles au 33 rue de la Paroisse. La boutique offre un  espace à chaque étage où l’on déambule au gré des trouvailles : paniers d’osiers pour ranger ses trésors, bijoux fins, petites cartes origamis confectionnées par Louise son acolyte, vêtements pour enfants au liberty expressif, fragrances à créer, de jolis articles qui feront l’objet de cadeaux pour les pannes d’inspiration. Une très belle découverte, la marque Colombe à Paris que Marie-Charlotte a déniché dans la capitale. Les bijoux de la créatrice Marielle Colombat sont dorés à l’or fin dans l’atelier parisien et se portent accumulés. Boucles d’oreilles confettis, mini créoles à pampilles, petits joncs , le plus dur sera de choisir. Les parfums 137 invitent à la collection et proposent de créer son propre coffret. On mixera  ainsi l’orange amère de Bigarade à l’Osmanthus floral. Petit coup de coeur pour Olibanum que …

boucle d'oreille torsadée zara 2016

Boucle d’art, Zara oeuvre en modernité

Bien que les bijoux fins aient le plus souvent retenu ma vive attention, je fais quelques infidélités à la règle. Cette semaine, j’ai jeté mon dévolu sur une paire de boucles d’oreille torsadées qui ne sont pas sans rappeler celles imaginées par la créatrice Aurélie Bidermann. Ces dernières mettaient en scène l’arbre aux 40 écus, le Ginkgo biloba, avec la plus grande finesse et qualité en terme de matière première. Chaque feuille unique est trempée dans un bain d’or 18 carats et permet ainsi à la forme de varier selon la paire choisie. Un joli travail d’orfèvre. La collection capsule &Other Stories par Lara Melchior en 2014 louait également la beauté de l’abricotier d’argent et épurait ladite feuille tout en la mattifiant. Bien que la torsade imaginée chez Zara n’évoque pas littéralement la feuille, on ne peut faire l’impasse sur les résonances communes de ces pièces. La marque espagnole très inspirée reprend subtilement des lignes et des thèmes évoqués chez les créateurs pour s’adapter à nos petits budgets d’avant-vacances et on apprécie. On laisse délicieusement la nature s’inviter à …

jonc bracelet

Les joncs ou l’élégance de l’accumulation

J’aime la délicatesse de la peau nue, libre de tout, sans bijou, sans aucun indice. C’est pour cette raison que je n’ai jamais passé le cap du tatouage qui a pourtant longtemps occupé mon esprit. Doucement, de très fins bijoux ont fait leur apparition sur mes doigts puis aux poignets. Le bracelet Circle bracelet en or rose de chez Ginette NY m’a tout d’abord été offert. J’ai appris à l’apprécier, à aimer la façon dont il vivait, s’abîmait au gré de mes expériences de par sa grande finesse. Il évolue, se modèle, se façonne. L’or rose a cette élégance que l’or jaune n’a pas, même si son aspect solaire me plaît. Je porte donc ce dernier quotidiennement avec le bracelet Knot de chez Céline en laiton doré/rosé. Sa grande sobriété lui permet toutes les folies en matière d’associations. Petit bémol, le nœud s’oxyde avec l’eau et le parfum et devient jaune avec le temps. j’imagine qu’il est possible de le faire dorer afin de stabiliser sa couleur. Ma dernière acquisition, le bracelet twisté que je …

Wolf and Moon, gare au loup

Les oreilles de Mathilde m’ont souvent fasciné. Non que j’en sois fétichiste mais elle féminise sa coupe courte à l’aide de boucles d’oreilles toujours choisies avec goût. C’est de cette manière que j’ai fait la belle découverte de la marque anglaise Wolf & Moon, deux petits hexagones ornant les lobes de mon amie. La marque londonienne fabrique chaque bijoux à la main et à la demande sous la direction artistique d’Hannah Davis, la créatrice. Cette dernière joue à la fois sur la géométrie, le mélange des matières et crée des bijoux hybrides alliant nature et modernité. Une escapade hors de la ville dans un univers folk. Les matériaux proviennent dans la mesure du possible d’Angleterre, de produits recyclés et sont travaillés par une toute petite équipe d’artisans. La créatrice formée aux Beaux Arts crée depuis l’âge de 16 ans des bijoux qu’elle confectionnait pour des amies ou qu’elle vendait à petite échelle à partir de matériaux chinés. La découverte de la découpe au laser lui permit de lancer sa première collection et petit à petit …