All posts tagged: Diptyque

Antoinette Poisson Diptyque

Diptyque x Antoinette Poisson — La collaboration dominotée

Diptyque ne cesse de nous enchanter par les talents que la Maison révèle saison après saison. C’est l’Atelier Antoinette Poisson qui enrichit cette année la folle liste par sa vision de la rose Rosa Mundi et la transpose sur papier vergé pour en faire éclore tous les arômes. Les deux arts se combinent ici pour donner à cette Saint-Valentin des airs de badinage à travers un univers raffiné qui allie graphisme et authenticité pour faire revivre les papiers peints oubliés et leur conférer une nouvelle jeunesse. Mais qui se cache derrière ce nom nous évoquant une certaine marquise de Pompadour, favorite de Louis XV ? Trois jeunes gens passionnés par leur métier, la restauration de papiers peints et de décors muraux qui décidèrent il y a quelques années de s’associer pour faire renaître l’art du papier dominoté – un savoir-faire qui connut son apogée au XVIIIème siècle pour disparaître durant la première moitié du siècle suivant. Nichés dans un atelier parisien du XIème arrondissement, le trio imagine un Diptyque poétique et graphique. À l’honneur, des motifs floraux dont on imagine aisément les …

Une nuit chez Diptyque – un Conte merveilleux

La collaboration de Noël est enfin dévoilée par la Maison Diptyque, c’est l’illustrateur Pierre Marie qui oeuvre cet hiver à travers un Conte enchanté en trois volets. Vous connaissez déjà ce complice aux accents parisiens et auteur du très exotique papier-peint Jardin d’Osier pour Hermès. À travers « Une Nuit chez Diptyque » Pierre Marie met en scène trois nouveautés inspirées par les Théâtres de Pollock – initialement vendus au 34 boulevard Saint-Germain – par les 3 fondateurs de la Maison dans les années 60. Dans la tradition des arts décoratifs qui ont bercé l’illustrateur, le trait mêle narration et ornementation. Du film au packaging, les scènettes prennent vie et animent les trois théâtres, elles donnent une âme aux personnages pour mieux nous charmer et nous toucher. Pour l’événement, quatre pop-up stores ouvrent leurs portes dont une adresse parisienne au 332 rue Saint Honoré. Les trois autres investissent deux capitales, Londres et Brooklyn, une bonne raison de prendre des billets d’avion sous la neige. Entre deux tours de magie, les visiteurs pourront découvrir l’art du papier cadeau selon Diptyque : hommage au …

Diptyque crème essentielle

L’art du soin par Diptyque, vous prendrez bien une infusion?

Chez Diptyque, on pense qu’il est inutile de multiplier les produits. Ceux qui comptent sont multi-usages, conviennent au lever comme au coucher, aux hommes comme aux femmes. On en dépose une noisette sur le visage, on masse et on passe à autre chose. Lire, travailler, dormir ou plus si affinité… La Maison Diptyque révélait en 2014 son premier chapitre enchanteur sur l’Art du Soin pour le visage révélant au grand jour des matières premières pointues, prenant tantôt la forme de cires florales, tantôt celle d’eau de fleurs. Un principe étonnant de métamorphose par le biais de textures changeantes prenait forme (je vous avais présenté la pommade démaquillante passant délicatement de l’état de baume à celui d’huile). Un deuxième chapitre de la Cosmétique Infusée s’ouvre avec de nouveaux éléments dédiés au soin profond axé sur la macération des fleurs dans l’huile, c’est l’heure de l’infusion. On jettera une fois de plus aux oubliettes les parabènes, les silicones et autres huiles minérales, les sels d’aluminium grâce au maître chimiste Frédéric Burtin qui n’a transigé sur rien. Trois nouveautés  viennent aujourd’hui enrichir ce chapitre 2 avec le Baume Fondant pour les lèvres, l’Huile Infusée et la Crème Essentielle. Huile Infusée RÉVÉLATRICE D’ÉCLAT, REVITALISANTE, LISSANTE. …

eau mohéli Diptyque

L’eau Moheli capture le soleil

Si une couleur devait lui être associée, ce serait l’or. Un note de coeur, l’ylang-ylang Un pays, les Comores Un auteur, Baudelaire L’eau Mohéli fait partie de ce que j’appelle, les parfums d’été. L’hiver il trône majestueusement sur mon étagère paré de sa belle boîte ceinturée de jaune. À partir des premiers beaux jours je le porte avec plaisir jusqu’à l’été indien. Olivier Pescheux a desiré montrer sous un autre jour la fleur que l’on connaît communément associée à des notes sucrées de noix de coco et de vanille, le plus souvent mélangée à des huiles végétales. Il souhaitait restituer l’odeur de la fleur dans son élément naturel et mettre à nu toute sa subtilité et sa délicatesse. On la sent moderne, plus verte, plus corsée, escortée d’épices et de poivre dorés au soleil. l’Histoire de ce parfum nous touche. L’Eau Mohéli rend hommage à toute une communauté locale sur l’île éponyme dans l’Archipel des Comores grâce à un partenariat engagé. Le parfumeur s’est rendu sur place afin de s’imprégner de l’atmosphère qui y règne, …