All posts tagged: fleurs

LOVE ETC

LOVE ETC — mariage et ponctuation

Cette année, une fois de plus, le mariage a frappé au 17 rue Commines. 400m² d’inspiration  à la lumière de la verrière pour enrichir les esprits créatifs des jeunes filles/femmes à marier. Un salon loin du monochrome même si le blanc trône avec majesté. La belle Nessa Buonomo — que nous connaissons si bien à travers le blog de La Mariée aux pieds nus  — a chaussé ses souliers pour nous inviter à traverser un labyrinthe ponctué de professionnels tous plus créatifs les uns que les autres. Lieu inspiré et inspirant… Tic tac tic tac le compte à rebours est lancé. Huit petits mois nous séparent du 23 septembre, soit 226 jours avant la tant attendue date pour célébrer notre mariage sur les bords de Loire. Le 1er décembre, l’arrivée de Jules, notre grand frisson, nous a légèrement fait mettre entre parenthèses l’organisation de l’événement et nous tentons de rattraper ces derniers mois à coups de sessions « préparation ». Une petite visite au Salon LOVE ETC s’est donc imposée et c’est mon amie illustratrice — et témoin — Mathilde qui m’a accompagnée dans cette tâche. …

Sœurs Grene outdoor avril 2016

Les SœursGrene ont la main verte

C’est officiel, le printemps est bel et bien parmi nous…théoriquement. En attendant quelques degrés qui peinent à pointer le bout de leur nez, on reprend plaisir à planter quelques herbes aromatiques, à choisir sur le marché aux fleurs de Versailles les couleurs qui vont orner nos balcons. La boutique danoise de la rue du Maréchal Foch nous fera même oublier que l’on a pas de jardin… On sélectionnera un assortiment de pots en terre à poser devant une cheminée ou les petites serres à succulentes. On allume les petites lanternes pour recevoir quelques amis à l’apéro… Les Soeurs Grene 28 Rue du Maréchal Foch · 01 39 54 91 61 Ouvert de 10h à 19h30  

pivoines

Des pivoines en janvier

Le bonheur lorsque l’on s’offre un bouquet de pivoines, au-delà du fait qu’on les observe s’épanouir jour après jour, que leur parfum nous fait chavirer, que leur rose pastel calme toutes nos angoisses, c’est qu’elles ne durent qu’un temps. À peine le printemps pointe le bout de son nez que j’attends au pied levé les premières pivoines sur la place du marché de Versailles. La botte avoisine les 10€  au carré aux herbes en plein mois de mai. Mais quelle ne fût pas ma surprise dimanche dernier quand je vis mes fleurs préférées? Ni une ni deux (merci à mon cher et tendre) je repars une botte de ces petites hollandaises dans les bras et finis mon petit tour chez le fromager du carré d’en face. Pour la petite Histoire, chaque quartier de Versailles offre plusieurs fois par semaine la possibilité de  » faire son marché « . La tradition est perpétuée depuis 1561, quand Martial de Loménie, conseiller du Roi devenant seigneur de Versailles obtint l’autorisation d’établir quatre foires annuelles et un marché tous les jeudis. Les pivoines …

vase dame jeanne

La Dame Jeanne

Ces derniers jours mes petites branches d’eucalyptus ont élu domicile au creux de ma dernière trouvaille, la Dame Jeanne. Ces bonbonnes de couleur apportent une petite note vintage à nos intérieurs. Mais d’où vient ce nom? La légende dit que, chassée de son royaume de Naples, la Reine Jeanne vint se réfugier en 1347 dans son comté de Provence en passant par la route de Grasse à Draguignan. Surprise par un violent orage, on lui indiqua pour asile le petit château du gentilhomme verrier au hameau de « Saint Paul la Galline Grasse ». Après y avoir passé la nuit, la reine désira voir fabriquer les flacons. Un peu troublé, le verrier souffla dans le mors de sa canne, et réalisa une bouteille énorme qui fit l’admiration de tous par sa contenance d’une dizaine de litres. Il décida d’en lancer la fabrication et l’appela reine-Jeanne, mais la souveraine suggéra modestement de lui donner le nom de « dame-jeanne ». Pour protéger cette grosse bouteille, le verrier l’habilla d’osier.