All posts tagged: savoir-faire

Antoinette Poisson Diptyque

Diptyque x Antoinette Poisson — La collaboration dominotée

Diptyque ne cesse de nous enchanter par les talents que la Maison révèle saison après saison. C’est l’Atelier Antoinette Poisson qui enrichit cette année la folle liste par sa vision de la rose Rosa Mundi et la transpose sur papier vergé pour en faire éclore tous les arômes. Les deux arts se combinent ici pour donner à cette Saint-Valentin des airs de badinage à travers un univers raffiné qui allie graphisme et authenticité pour faire revivre les papiers peints oubliés et leur conférer une nouvelle jeunesse. Mais qui se cache derrière ce nom nous évoquant une certaine marquise de Pompadour, favorite de Louis XV ? Trois jeunes gens passionnés par leur métier, la restauration de papiers peints et de décors muraux qui décidèrent il y a quelques années de s’associer pour faire renaître l’art du papier dominoté – un savoir-faire qui connut son apogée au XVIIIème siècle pour disparaître durant la première moitié du siècle suivant. Nichés dans un atelier parisien du XIème arrondissement, le trio imagine un Diptyque poétique et graphique. À l’honneur, des motifs floraux dont on imagine aisément les …

DAMIEN BEAL

Les sacs Damien Béal, traits d’union pour cuir et bois

RELIURE. Damien Béal a posé ses valises — ou plus précisément ses sacs — dans une ancienne boutique qui fleure bon le papier, un ancien atelier de reliure comme l’indique la devanture. Aujourd’hui, ce sont les accords de cuir et de bois qui embaument le labo. Cet atelier-boutique incarne la vitrine versaillaise de la Maison éponyme, le cœur de la création se situant à « La Grange » dans les hauteurs de Milon la Chapelle (Vallée de Chevreuse). Le sac ne s’est pas immédiatement imposé comme une évidence à Damien, ébéniste de formation. Créateur d’objets inattendus comme le Vestiaire ou encore, le Vélo de Bois exposé chez Empreintes, il ne renie pas ses origines mais enrichit son imaginaire avec une collection de sacs. L’un de ses tout premiers fût offert à son frère souvent arrêté dans la rue afin de connaître le créateur qui se cachait derrière cette petite merveille. La première d’une longue série… Lorsqu’on lui demande pourquoi cet objet l’a tant attiré, il nous répond avec transparence « C’est celui qui ne me quitte jamais ». Car en effet, Damien vise à créer …